Mes rencontres d'avril 2017

Meus encontros de abril 2017  /   Mis reuniones de abril 2017

-----------------------------------------------------------
Le 21 avril toujours, j'ai fait une rencontre innovante, et résolument tournée vers l'avenir en Haiti: Thess.online, est un programme haïtien de technologie hybride pour l'éducation, la science et le savoir. Constituée d'une équipe de professionnels, THESS a conçu une plateforme technologique pour permettre aux populations d'apprendre chez elles, en lien avec les professionnels, avec un "kit technologique" (tablette). THESS est aussi, un laboratoire de recherche visant à trouver les technologies intelligentes hybrides au service du savoir. Une voie innovante et moderne pour une action en faveur du développement afin d'acquérir un savoir qui peut venir en soutien des pays émergents et en voie de développement. Sans doute est-ce une piste pour de nombreux pays et pour un certain schéma de coopération et d'aide au développement. Merci aux équipes de m'avoir donné un aperçu des actions menées en laboratoire et en cours.
 

---------------------------------------------------------
Le 21 avril, à Port-au-Prince, grand bonheur de pouvoir visiter le Lycée Alexandre Dumas qui accueille près de 780 élèves. Je remercie sa Proviseure, Balbine Ollier, et la Présidente des parents d'élèves, Beatrice Nadal Mevs, pour m'avoir accueilli et présenté le développement de l'établissement et la qualité de son enseignement. J'ai une pensée pour l'une des fondatrices de ce lycée, mon amie Denise Jean-Marie, ancienne Présidente de l'UFE Haïti.

 

------------------------------------------------------------
Le 21 avril, à Port-au-Prince, je suis allé à la rencontre d'un Français qui ose l'aventure entrepreneuriale : la boulangerie EPI D'OR est une entreprise familiale établie en Haïti, sur 11 sites. Elle est un lieu incontournable à Port au Prince notamment où me reçoit son Président, Thierry Attié qui a su implanter la baguette française en Haïti.
Bravo pour la qualité des produits et la passion avec laquelle EPI D'OR fournit son pain et ses pâtisseries et contribue ainsi au rayonnement du savoir faire français dans ce pays.


 
----------------------------------------------------------
Le 20 avril toujours, je me suis rendu à La Cfhci Haïti, chambre de commerce et d'industrie franco-haïtienne, que préside avec passion M. Gregory Brandt. Il a pour volonté d'accompagner les projets dans les domaines porteurs en Haïti: l'énergie renouvelable, l'agroalimentaire, les infrastructures.
La chambre est un acteur économique bilatéral qui rappelle que Haïti est un champs d'opportunités. Gregory Brandt cherche à offrir un soutien aux entreprises qui veulent, dans ces domaines notamment, s'implanter en Haïti et contribuer au renforcement de la relation économique entre la France et Haïti. il est primordial de soutenir et d'encourager toutes ces initiatives.


 

-------------------------------------------------------------
Le 20 avril, j'ai eu le plaisir de rencontrer Pascale Theard, franco-haïtienne, qui a grandi à Port-au-Prince avant d'entamer des études en finance en France. Rattrapée par sa passion pour les métiers d’art, elle décide de rentrer en Haïti pour “oser” un Artisanat du Luxe en Haïti, mêlant savoir-faire ancestral fait main et tradition des artisans bottiers et maroquiniers des grands ateliers européens. Elle lance sa propre marque d’accessoires en cuir, “Pascale Théard Créations” avec comme logo un "Vèvè", emblème suprême du vodou fait art. En 2011, elle lance la marque "1804 Design”, alliant la date de l'indépendance d’Haïti à celle de la modernité créatrice. Pascale veut démontrer à travers son travail et celle des artisans que c’est l’union de tous les talents qui fera la force d’Haïti, un pays d'opportunités et de talents dans les Caraïbes. Une rencontre extraordinaire, riche de volonté, de savoir faire authentique, de couleurs et de passion d’Haïti et de la France.


----------------------------------------------------------
Le 19 avril, à Haïti, l'éducation, les frais de scolarité et l'enseignement, la fiscalité, mais aussi le lien avec la France et la Nation, le soutien aux entreprises et aux jeunes entrepreneurs, l'Europe, l'action internationale, les élections présidentielles et législatives 2017, autant de sujets au cœur d'un passionnant débat avec nos compatriotes vivant en Haïti. Rencontres passionnantes et émouvantes notamment avec nos amis corses établis à Petite Goave, M. Christian Ravanetti et les représentants des organisations des humanitaires.


 

----------------------------------------------------------
Le 18 avril, comme partout en Amérique latine et dans les Caraïbes, les élections en France passionnent. En République dominicaine, j'ai répondu à l'invitation de la chaine NoticiasSIN pour débattre du contexte politique français.


-------------------------------------------------------------
Le 18 avril, à Saint-Domingue, je me suis rendu à Carrefour qui célébrait ce jour ses 17 ans de présence en République dominicaine: une fidélité et une qualité de services qui participent de l'excellence de la présence de la France dans les Caraïbes. 





-----------------------------------------------------------
Le 15 avril , au Panama, même pendant le week-end de Pâques, la mobilisation ne faiblit pas et l'envie d'alternance est forte. Un grand merci à nos compatriotes de contribuer à construire une relation apaisée entre la France et le Panama.



 
 --------------------------------------------------------
Le 12 avril toujours, je suis allé à la rencontre des ces Français qui font vivre l'art et la culture dans le monde. Après avoir travaillé pendant des années auprès d'Air France Venezuela, Claire a créé, en 2002, la galerie Arte Zania, des arts premiers, surtout d'Amazonie, et des arts naïfs. Débordante de vie et artiste dans l'âme, Claire est passionnée par le Venezuela et l'Amazonie comme tous les Français que j'ai eu la joie de rencontrer à Caracas, qui ont également la France chevillée au cœur.



-----------------------------------------------------------
Le 12 avril, je suis si fier et heureux de rencontrer en Amérique latine en général, au Venezuela en particulier, des compatriotes qui en veulent ! Volontaires, passionnés, responsables dans des situations qui exigent le sens de l'intérêt général. Bravo et un grand merci tout particulier à Liliane Chosserie et à Gérard Lesigne pour leur dévouement au service des Français du Venezuela. 




------------------------------------------------------------
Le 12 avril, je remercie le Directeur de la Chambre de commerce et industrie CCI Venezolana francesa, M. Michel Rouaix Lammers et son ancien président, M. Santiago Ulloa, de m'avoir informé des échanges économiques bilatéraux avec un focus tout particulier sur les secteurs qui ont besoin d'une présence de PME-PMI. Bravo pour le travail qui est réalisé.





------------------------------------------------------------
Le 10 avril, je suis allé à la rencontre de Maxime Auffret, jeune français arrivé en 2012 au Pérou et autoentrepreneur. Cofondateur et associé avec Maxime Pagès et Vacher Simon de Cafe In à Lima.
Maxime est le concepteur et dévelopeur d'un des meilleurs réseaux sociaux français au Pérou, Les Frenchy à Lima avec Mario Casas. Enthousiaste, passionné, Maxime est toujours à l'écoute des autres et participe de la cohésion de la communauté française à Lima. Il est absolu nécessaire d'encourager et d'accompagner ces initiatives qui rapprochent la communauté française dans le monde. 


----------------------------------------------------------
Le 9 avril, à Lima, je me suis plié à la traditionnelle recherche des œufs de Pâques en compagnie de quelques proches, et notamment des conseillers consulaires Bénédicte et Henri Bélligand.






------------------------------------------------------------
Le 9 avril, que d'émotion lors de ma rencontre avec les membres de la "Compagnie française de Pompiers de Lima".








------------------------------------------------------------
Le 8 avril au soir, j'ai animé une exceptionnelle réunion-débat à Lima: que d'enthousiasme, de volonté de participer au débat public et d'espoir chez nos compatriotes établis au Pérou. Merci pour votre confiance et vos encouragements. Ensemble, pour une véritable alternance, nous portons un projet d'action et de proximité. 

 

-----------------------------------------------------------
Le 8 avril encore, comme dans de nombreux pays de la circonscription, je suis allé à la rencontre des Français qui osent l'aventure entrepreneuriale : Cédric Prigent était enseignant. Breton, il a rencontré Ana Prigent Pando. Ensemble ils ont élaboré et mis en application leur volonté de partir vivre au Pérou et de créer une entreprise de sandwich de qualité à Lima, Le Petit Breton que tout le monde connaît désormais. Changement de vie assuré ! Cédric et Ana y mettent tout leur cœur, une gentillesse incroyable et se sont associés à Yann Lemaire qui développe le centre de vie artisanal de produits locaux. Une équipe jeune, très sérieuse, avec le sens entrepreneurial et un cœur gros .... comme cela. Bravo les Bretons !
 
 

------------------------------------------------------------
Le 8 avril, au Pérou, j'ai eu le plaisir de visiter l'entreprise de Yann Lemaire, Nuevo Mundo Cervecería, qui produit localement des bières aux caractères variées. Yann Lemaire a créé sa société et développe un espace à Lima qui va devenir un centre de vie placé sous le signe de l'activité artisanale : musée du chocolat, restauration avec Le Petit Breton fondé par Ced Prigent et Ana Prigent Pando. Une belle expérience inédite, authentique et qui montre encore et toujours, de formidables facettes du talent et du savoir faire de nos compatriotes.


------------------------------------------------------------
Le 6 avril toujours, plaisirs gustatif, olfactif et visuel lors de ma rencontre avec un grand chef français, Mathias Floquet au restaurant français à Santiago de Chile, "Lobo". Une histoire personnelle émouvante, un exemple de volonté, de bonté, de générosité que l'on retrouve dans la beauté d'une cuisine authentique et qui réveille les sens.

 


 ----------------------------------------------------------
Le 6 avril, réunion constructive avec des membres de mon comité de soutien et plusieurs Français établis au Chili afin d'échanger sur la situation de nos compatriotes dans le pays et d'aborder de nombreuses thématiques : fiscalité, éducation, sécurité... Un moment passionnant, convivial et chaleureux.  




-----------------------------------------------------------
Le 5 avril encore, je me suis rendu de nouveau à la rencontre de ces Français qui osent : "Etienne Marcel Pâtisserie Française" est une merveilleuse pâtisserie et un salon de thé qui respire la joie de vivre. Ce lieu est à l'image de ses fondateurs, Laëtitia Gomes et Eliott Laburthe-Tolra: plein de vie, de couleurs, de sérénité et de qualité des produits. Bravo à eux. Plus que jamais nos compatriotes œuvrent au rayonnement de la France à l'international et il est primordial de les accompagner dans leurs projets.


 
------------------------------------------------------------
Le 5 avril toujours, j'ai eu l'honneur de rencontrer Virginia Morelli Pyl qui anime avec passion l'association "Descendientes de Franceses en Chile". Le devoir de mémoire est essentiel pour comprendre nos compatriotes installés depuis longtemps et les nombreux binationaux. Son dernier livre, "Un viaje por dos oceanos" (Un voyage à travers deux océans), rappelle l'histoire, parfois oubliée, des ces milliers de français qui sont partis au Chili depuis le 18ème siècle et plus encore au XIXème siècle.


 
-----------------------------------------------------------
Le 5 avril, grande joie de retrouver Laure-Hélène Filhol, Conseillère consulaire pour le Chili. Une jeune femme engagée, passionnée, très proche de nos compatriotes vivant à Santiago. Élue de proximité, elle est la première à ressentir les besoins de nos concitoyens dans le pays et à comprendre leur situation.



------------------------------------------------------------
Le 4 avril encore, j'ai participé avec bonheur à une tradition saisonnière française : les vendanges ! Un grand merci à Jean-Pascal Lacaze pour la visite du vignoble de Domus Aurea. Jean-Pascal, vit au Chili depuis 15 ans. Il produit avec ses associés un vin racé, corsé, un vin guerrier et authentique. Il est à l'image du vignoble: authentique, avec du caractère et du sens.  

 


------------------------------------------------------------
Le 4 avril, à Santiago, je suis allé rencontrer des Français qui osent la création d'entreprise à l'étranger, à l'exemple de Christian Beaujanot et Julie Fouard : installés au Chili depuis 2012 après avoir décidé de changer de vie. Il est primordial de soutenir l'entreprenariat à l'international en favorisant les échanges d'expérience et en réunissant nos forces vives sur une plateforme de rencontres.

 
-----------------------------------------------------------
Le 3 avril, à Buenos aires, toujours dans un contexte éducatif et culturel, je me suis rendu au collège franco-argentin, où j'ai échangé avec son proviseur, Eric Gauci. L'enseignement français à l'étranger est une richesse qu'il convient de sauvegarder et nombreux sont les défis à relever (budget, critères d'attribution des bourses, nombre de places...).




-----------------------------------------------------------
Le 3 avril, à Buenos Aires, j'ai eu la chance de m'entretenir avec la Présidente de l'Allianza Francesa La Plata, Ofelia Huergo, sur la promotion de la culture et de la langue française en Argentine. Je suis toujours admiratif de voir toutes celles et ceux qui œuvrent ou contribuent à la diplomatie culturelle de notre pays dans le monde.